Le covoiturage : une solution idéale

Aujourd’hui tout est bon pour trouver des solutions non-polluantes dans nos pratiques quotidiennes. Certains prennent un sac en tissu pour y placer leur baguette et éviter que le boulanger la mette dans un sac papier qui sera jeté, d’autres changent de véhicule pour passer du diesel au carburant sans plomb, et certains consommateurs n’achètent plus que des produits issus de l’agriculture biologique. Bref la société française se prend en main afin de réduire le plus possible ses émissions de gaz polluants comme ses comportements générant de la pollution inutilement. Loin d’avoir gagné la bataille de l’écologie et de pouvoir freiner pour de bon le réchauffement de notre climat mondial, nombreux pourtant sont les citoyens qui agissent au quotidien.

Le covoiturage, une pratique écologique

Lorsque l’on prend le matin les grandes routes et autres périphériques faisant le tour des grandes villes, on est parfois surpris par le nombre de véhicules qui ne contiennent qu’un seul individu. En clair nombreux sont encore les français à prendre chacun leur voiture personnelle le matin pour aller au travail, alors qu’il serait tellement plus simple de partager un véhicule à plusieurs. D’autres à l’inverse utilisent un service de covoiturage de façon à voyager avec d’autres. En partageant ainsi un véhicule, on améliore de différentes façons sa propre existence, mais aussi celle de nombreux autres français. De plus avec les différents contrôles que doit subir une voiture, on sait où l'on en est des émissions polluantes.

Les bienfaits du covoiturage

En partant à plusieurs dans une même voiture pour se rendre ensemble au travail, on agit donc sur plusieurs plans. D’abord on réduit le nombre de véhicules qui vont circuler sur la même route, ce qui permet de fluidifier la circulation et donc de gagner en temps comme en confort sur ce trajet, et on réduit les émissions de gaz à effet de serre qui sont contenus dans les gaz d’échappement. De plus, et ce n’est pas négligeable, on gagne en convivialité, puisque l’on voyage à plusieurs et que l’on a donc l’occasion de discuter, plutôt que d’être seul au volant à grogner sur les autres automobilistes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *