Le portage salarial, pourquoi opter pour ce mode de travail ?

Vous avez déjà entendu parler du portage salarial mais vous ne savez pas encore exactement ce que c’est, ou n’êtes pas encore assez convaincu de ses intérêts ?

Découvrez dans les lignes qui suivent l’essentiel à savoir sur ce dispositif alliant plusieurs avantages.

Le portage salarial, comment ça marche ?

Le portage salarial est un dispositif légal, introduit dans le code du travail en 2008. Il s’agit d’un mode de travail à relation tripartite : le salarié porté, l’entreprise de portage salarial et le client.

En bref, le client commande une mission à l’entreprise de portage salarial. Celle-ci attribue la mission au porté, qui facture alors ses prestations.

Le statut de salarié porté :

Le statut de salarié porté (ou tout simplement porté) est à mi-chemin entre le statut de salarié et celui d’entrepreneur ou travailleur indépendant. En effet, le porté jouit des avantages sociaux du salarié (étant rémunéré par la société de portage et jouissant de la couverture sociale), tout en bénéficiant de la marge de liberté de l’entrepreneur (pouvant décliner une mission pour prendre quelques jours de vacances par exemple).

Remarque : le portage salarial concerne un grand nombre de métiers, mais s’applique principalement dans le domaine des prestations intellectuelles (experts en informatique, métiers du Web, gestion et finance, consultants marketing, etc.).

La société de portage salarial :

La société de portage salarial est l’intermédiaire entre le porté et le client. Elle s’occupe de toutes les démarches administratives et ce, que ce soit au bénéfice du premier ou du second.

Le porté évite ainsi les lourdes formalités incombant au travailleur indépendant, tandis que le client se trouve allégé par rapport à la gestion des ressources humaines.

NB : La société de portage est liée avec le client par un contrat commercial de prestation de portage salarial. Avec le porté, elle conclut un contrat de travail.

Le client :

En portage salarial, le client peut être un particulier, une association, une entreprise, une collectivité locale, mais également une administration.

Dans tous les cas, en plus de la gestion allégée, le client peut, grâce au dispositif, bénéficier des compétences d’un expert à moindre coût (en comparaison aux honoraires d’une société de conseil).

Le portage salarial, une « entreprise » sure

Le portage salarial constitue une alternative à l’auto-entrepreneuriat, mais peut également être une étape pour y accéder. Dans tous les cas, nombreux sont ses avantages.

Travailler dans la sérénité :

Le porté bénéficie d’une protection sociale au même titre qu’un salarié. Dépendant de la sécurité sociale, il peut accéder à l’indemnisation chômage, cotise pour sa retraite, est couvert par une assurance responsabilité civile, etc.

Contrairement au travailleur indépendant, il peut ainsi travailler dans la sérénité. En effet, l’auto-entrepreneur est confronté à différentes sources de stress, notamment la crainte d’absence de contrat ou d’une longue maladie, synonymes d’inactivité.

Bénéficier de la notoriété de la société de portage :

Quand on monte une nouvelle entreprise, il faut conquérir le marché et cela demande du temps, parfois même beaucoup. Avec le portage salarial, le porté bénéficie dans l’immédiat de la notoriété de l’entreprise de portage. Ainsi, il ne risque pas de… chômer.

Evaluer ses capacités d’entrepreneur :

Avant de passer entièrement au travail indépendant, il faut avant tout s’assurer de ses capacités d’entrepreneur. Pour cela, le portage salarial constitue une étape pertinente et qui plus est, offre la possibilité d’évaluer la faisabilité de son projet.

Une possibilité de récupération de la TVA :

En portage salarial, il est possible de récupérer la TVA. C’est essentiellement le cas en portage salarial informatique, où le porté peut récupérer la TVA en lien avec les investissements qu’il a effectués pour mener ses missions (achat de matériels et logiciels informatiques, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *